Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2007 6 28 /04 /avril /2007 10:10




Le soir venu

J'irais à l'abreuvoir

J'aurais laissé

La tenue de camouflage

 

Le moment venu

J'iarais d'un pas

Lent  et sage

J'irais à l'abreuvoir

 

Au milieu des fauves

J'irais boire

L'eau précieuse du soir

 

Le moment venu

Au milieu des fauves

J'irais à l'abreuvoir

Même s'il ny a pas

D'échappatoire

Partager cet article

Repost0
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 22:35

J'ai une porte

A l'intérieur

Comme une plaie

Ouverte

Je ne sais pas

Ce qu'elle

Renferme

Ou alors

Je le sais

Trop

 

A l'intérieur

J'ai comme

Une porte ouverte

A forcer

 

Pourtant

Je reste dehors

Sur le seuil

Evitant

La confrontation

Devant cette porte

Qui devrait

Etre fermée

 

Mais voilà

Elle est ouverte

Comme une plaie

 

 

la porte

Partager cet article

Repost0
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 17:20

Je me tourne

Je roule

Je me retourne

Encore

Dans la répétition

Je m'arrête

Dans les intervalles

Jusqu'à ce que

La vague suivante

Me retourne

Les balises jaunes

Qui délimitent

Les frontières

Veillent

A ce que je reste

Couché

En attendant

La prochaine vague

Pour que soit

Assuré

La continuité

Partager cet article

Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 17:29

Retenir son souffle

éteindre le moteur

stopper le temps

être aux aguets

on ne bouge plus

on se fixe

rester immobile

inquietude

attendre

impassible

bouche fermée

dents sérrées

mains le long du corps

angoisse

on regarde

on observe

on scrute

ce qui est fait

de nous

peur

attendre

encore et encore

d'être versés

dans les pièces

sans convictions

dans les pertes

et profits (et fracas)

on absorbe

pour pouvoir

tenir de bout

on se transforme

en meuble

en objet

en rien du tout

phobie

plus besoin

retenir son souffle

on a plus besoin

de respirer

folie

 

 

Exercice n°8

Partager cet article

Repost0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 21:53

On n'a pas confiance

Dans les traces

Que l'on laisse

Dérrière nous

Sur le chemin

On sait pertinemment

Qu'elles épousent

Les premiers pas venus

Pourtant nos pas

Qu'ils soient

Hésitants

Légers

Ou décidés

Suivent bien

Les traces

Qui les précèdent

Partager cet article

Repost0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 09:39

Entre tes doigts

Se situent mes nuages

Ils attendent

Patiemment

La dispertion

Aux quatre coins

De ta geographie

Pour expérimenter

Un nouveau dessin

Pour inventer

Une nouvelle

Pensée du corps

Qui soulevera

La blancheur de l'espace

Et mélangera

Tous les éléments

Dans une terrible

Ondulation

 

Entre tes doigts

Partager cet article

Repost0
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 22:10

rencontre au coin d'une rue

elle crache du sang

sur les sacs en plastique

qui lui servent d'oreiller

cachée derrière les boulevards

elle dort un couteau à la main

au milieu des bouteille vidées

elle sniff ce qu'elle trouve

pour oublier

que ces beaux messieurs

lui ont pris son enfance

l'on passée à la moulinette

et piétiné son corps

 

elle meurt chaque jour

puis qu'elle ne pleure plus

Partager cet article

Repost0
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 22:23

 

 

 

L'érosion du dedans

Par ce qui reste à faire

Par ce qui rese à venir

Le corps tout entier

N'est plus qu'un rempart malade

L'érosion de ce qui

Aurait pu se faire

De ce qui aurait pu venir

Les mensonges

Les ajustements

Les réajustements

La competition

La lâcheté

Ont disloqué

Le vaste silence

Intérieure

 

Il faudra bien

Se résoudre

A évacuer

Vers une digue

Vers un chemin

Vers un jardin

Vers un de tes sourires

Le genre de canne

Qui pourra

Me premettre

D'errer encore

 

 

 

l'érosion du dedans

Partager cet article

Repost0
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 17:57

 

Je me sens

Comme une lampe

Allumée

En plein jour

Bien plus qu' inutile

Comme un fruit

Tombé

de l'arbre soleil

Et qui s'éteint

La nuit venue

 

je me sens

Partager cet article

Repost0
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 22:27

 

la gestion de la désincarnation

nécéssite une consultation officielle

au niveau des attributions

des structures et des budgets

après l'interventions

des autoritées compétentes

Et la signature des conventions

Transversales

Avec les différents partenaires

Les agents n'auront plus

Qu'à poser consciencieusement

Les tempons réglementaires

Tandis qe les usagers

Seront placé en garde à vue

Tout le long

De leur parcours d'incertion

Afin que leur évaluation soit effective

Après les décisions prises

Par la commission

Qui se réunie

Tous les 15 jours

 

Poéme fait lors d'une des réunions faites dans le cadre de ces fameux comités de pilotage dans le social

 

Partager cet article

Repost0

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre