Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 22:14

contraintes

 

règles

discipline

lois

limites

bornes

cadres

à ne pas dépasser

à ne pas déborder

suivre les indications

les recomendations

si non

subir la force

l'assujetissement

l'asservissement

le joug

l'esclavage

la coercition

le préssion

avec les mains liées

le couteau sous la gorge

l'épée de damocles

le chantage

se soumettre

obéir

faire avec

faire comme si

prendre son mal en patience

accepter son sort

marcher au pas

défiler

 

 

cacher sa virulence

l'hiver est long

tourner au ralenti

attendre les événements

suivre les ordres

et rire tout de même

élargir le plan vers l'intérieur

et rire encore

sous la contrainte

mais rire encore

comme un fou

mais seul

Partager cet article
Repost0
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 21:32

La clarté

Palpe

En rafales

Ta statue

Et disperse

L’ombre

Qui grimpe

Le long

Des plis

De la pierre

 

 

Je m’incline

 

 

L’eau

Caresse

En cascade

Ta statue

Et asperge

Le sable

Stérile

Qui recouvre

La terre

 

 

Je m’incline

 

 

 

 

 

 

 

je m'incline
Partager cet article
Repost0
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 22:01

C'est à l'heure morte

A l'heure ou, les réverbères

Ne savent pas

Si s'allumer

Ou rester éteints

A l'heure ou le temps

Reprends son souffle

C'est à cette heure

Sans heures

Que la poussière

Epouse le vent

Pour éroder

Tout ce qui ne bouge pas

La place vide

De cris d'enfants

Les papiers inertes

Les allées désertes

Les bancs sans amoureux

L'église sans cloche

Les statues sans âmes

Les balcons sans vieilles

Et ma vie sans moi

l'heure morte
Partager cet article
Repost0
28 avril 2007 6 28 /04 /avril /2007 10:10




Le soir venu

J'irais à l'abreuvoir

J'aurais laissé

La tenue de camouflage

 

Le moment venu

J'iarais d'un pas

Lent  et sage

J'irais à l'abreuvoir

 

Au milieu des fauves

J'irais boire

L'eau précieuse du soir

 

Le moment venu

Au milieu des fauves

J'irais à l'abreuvoir

Même s'il ny a pas

D'échappatoire

Partager cet article
Repost0
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 22:35

J'ai une porte

A l'intérieur

Comme une plaie

Ouverte

Je ne sais pas

Ce qu'elle

Renferme

Ou alors

Je le sais

Trop

 

A l'intérieur

J'ai comme

Une porte ouverte

A forcer

 

Pourtant

Je reste dehors

Sur le seuil

Evitant

La confrontation

Devant cette porte

Qui devrait

Etre fermée

 

Mais voilà

Elle est ouverte

Comme une plaie

 

 

la porte
Partager cet article
Repost0
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 17:20

Je me tourne

Je roule

Je me retourne

Encore

Dans la répétition

Je m'arrête

Dans les intervalles

Jusqu'à ce que

La vague suivante

Me retourne

Les balises jaunes

Qui délimitent

Les frontières

Veillent

A ce que je reste

Couché

En attendant

La prochaine vague

Pour que soit

Assuré

La continuité

Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 17:29

Retenir son souffle

éteindre le moteur

stopper le temps

être aux aguets

on ne bouge plus

on se fixe

rester immobile

inquietude

attendre

impassible

bouche fermée

dents sérrées

mains le long du corps

angoisse

on regarde

on observe

on scrute

ce qui est fait

de nous

peur

attendre

encore et encore

d'être versés

dans les pièces

sans convictions

dans les pertes

et profits (et fracas)

on absorbe

pour pouvoir

tenir de bout

on se transforme

en meuble

en objet

en rien du tout

phobie

plus besoin

retenir son souffle

on a plus besoin

de respirer

folie

 

 

Exercice n°8
Partager cet article
Repost0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 21:53

On n'a pas confiance

Dans les traces

Que l'on laisse

Dérrière nous

Sur le chemin

On sait pertinemment

Qu'elles épousent

Les premiers pas venus

Pourtant nos pas

Qu'ils soient

Hésitants

Légers

Ou décidés

Suivent bien

Les traces

Qui les précèdent

Partager cet article
Repost0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 09:39

Entre tes doigts

Se situent mes nuages

Ils attendent

Patiemment

La dispertion

Aux quatre coins

De ta geographie

Pour expérimenter

Un nouveau dessin

Pour inventer

Une nouvelle

Pensée du corps

Qui soulevera

La blancheur de l'espace

Et mélangera

Tous les éléments

Dans une terrible

Ondulation

 

Entre tes doigts
Partager cet article
Repost0
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 22:10

rencontre au coin d'une rue

elle crache du sang

sur les sacs en plastique

qui lui servent d'oreiller

cachée derrière les boulevards

elle dort un couteau à la main

au milieu des bouteille vidées

elle sniff ce qu'elle trouve

pour oublier

que ces beaux messieurs

lui ont pris son enfance

l'on passée à la moulinette

et piétiné son corps

 

elle meurt chaque jour

puis qu'elle ne pleure plus

Partager cet article
Repost0

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre