Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 20:12

Une femme m’attend

Elle a tout

Elle est le tout

 

Elle a le visage

Marqué par le soleil

Et tous les vents de la terre

 

Elle a tout

Rien ne manque

 

Elle sait crier

Et cracher

Frapper du poing

Et taper des pieds

Elle sait lutter

Et attaquer

Elle sait résister

Et se défendre

 

Elle est mon égal

Elle sait me prendre de haut

 

Elle a tout

Rien ne manque

 

Elle déverse sur moi

Le lait des fleurs

Délicat et pur

Elle me couvre

De délices

De volupté

Et d’amour

Elle est ma nuit

Et mes jours

 

Elle est mon égal

Elle sait donner et prendre

 

Cette femme m’attend



Partager cet article

Repost0
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 19:32

Vomissure giclant sur un ciel anémique
Entre noirceur turpide et indigo clément,
Serait-ce la fureur de ton ressentiment
Que tu craches ainsi, Ô globe totémique ?
 
Hélas ! Nul, ici bas, ne craint l'ire cosmique !
Les Peuples sont frappés d'un tel aveuglement
Qu'ils ne s'alarment pas de ton délabrement,
Plus prompts à s'immoler dans l'enfer atomique !
 
Dévastant les forêts, corrompant les ruisseaux,
L'Homme, vénal et fourbe, a brûlé ses vaisseaux,
Oubliant qu'il te doit le
Jour et l' Existence.

 
Rends grâce, Humanité ! Infante du soleil !
Avant que l' Univers, par son omnipotence,
Te plonge dans l'oubli d'un éternel sommeil.

Alice H

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 00:19

Quand le cœur

S’ouvre

Au vent

 

Quand le cœur

S’ouvre

Au ciel

 

Il peut

Les suivre

Dans leur errances

 

Dans leur errances

Fleuries

Et colorées

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 12:18

Rien de plus fou

Que ces mots clowns

Qui sautent à pieds joints

Sur une chaise vide

Suspendue à un autre vide

Et qui déclenchent

Une pluie torrentielle

 De mots fleuris

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 23:05

Je veux l’infini a l’envers

Et l’absolu à l’endroit

Et moi là

Là ..ou je ne suis pas

Et vivre ce que je n’ai pas

Le sourire de ceux

Qui sont parti

Le soleil durant mes nuits

La mer au pied de mon lit

Et la paix autour de moi

Et surtout …

Partager ces moments là…


  réponse à l'invitation de ANAKA....

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 23:19

tiré du crébassou  n°21

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 00:44

.Être coupé en deux

de cette déchirure qui nie les lambeaux de l'âme à vif.
La pensée initiale fragile et insignifiante se propulse
là-bas
vers cet autre qui sait et ne peut pas.
Être coupé en deux
de cet éclat d'étoile qui se démultiplie à des millions d'années
me laissant errer dans la galaxie
Tournoyer dans la vacuité
Chancelante sur le bord de mon vertige
Hésitante sur le fil de la nuit.
Comme une avalanche de maléfices qui se liguent
contre l'espoir ,contre l'envie ,
contre la vie

 http://lespleendusoleil.over-blog.com   

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 00:07




















Si par une réaction

En chaîne

Un de mes cris

Du dedans

Ceux de mes profondeurs

Abyssales

Pouvait faire

Bouger les plaques

Les couches

Les strates

De ma géographie

Intérieur













Et remonter

A la surface

A travers mes brèches

Mes blessures

Mes déchirures






















Il inonderait

Le dehors

De ses ricochets

Des ses échos

De ses ondes

De ses vagues




 












Et il ferait

Pâlir

Le hasard




http://chantalbod.chezblog.com  

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 19:12


Chercher les chemins

Ces chemins

Hors du temps

Vestiges

D’un été éternel

Objets

De toutes les errances

Ou sans effractions

On quitte notre corps

Pour la cime des arbres

Par mis

Toutes les nuances

De la lumière

Afin de nous voir

Déambuler

Dans une mer de feuilles

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 11:26

Le silence va profond

Sonde bien enracinée

Dans les fonds abyssaux

Ancrant

Enchaînant

Inlassablement

Le poids

Le poids énorme

D’une absence d’ailleurs

Partager cet article

Repost0

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre