Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • pourquoi

    25 avril 2009 ( #poèmes d'amour )

    Pourquoi t’être paré Du plus beau des bleus Et y avoir ajouter Les incandescents Reflets du soleil Pourquoi avoir soulevé Tes dentelles d’écumes Pourquoi avoir répondu A mes rafales Pourquoi m’avoir fait connaître Le mouvement de tes vagues Pourquoi m’avoir...

  • les différentes couches du hasard

    01 avril 2009 ( #destierro )

    Notre existence Est une suite D’événements De rencontres D’échecs D’obstacles franchis De retour en arrière De saut dans l’inconnu Comme si nous… Grandissions Par couches Par strates Toutes ces couches Successives Qui ne semblent Rien avoir en commun...

  • je me fais peur

    21 avril 2009 ( #poesies )

    J’ai encore écris Un poème d’amour Alors que la moitié Du monde Crève de faim J’écris sur Mes états d’âme Alors qu’on transforme Les enfants en chair A canon J’ai écris des poèmes Sur moi moi moi Alors qu’on prend les ouvrier(e)s Pour des kleenex Que...

  • pause

    11 mars 2009 ( #poesies )

    * du 14 au 21 mars médiathèque de st Ciers sur gironde expo : conjuration rencontre autour de mon recueil le 14 mars à 11 heures * du 26 au 29 mars au château l’insoumise (st André de cubzac) expo collective + concerts * du 1 au 7 avril à Audange (bassin...

  • respirer

    15 avril 2009 ( #destierro )

    Respirer encore Et encore… En creusant S’il le faut A travers Une couche Qui s’effondre Et une autre Qui dérive A travers Une couche Qui à la surface Joue le jeu Et une autre Qui nous montre Sa vraie facette Respirer encore Et encore A travers Ce millefeuilles...

  • CD-ROM

    26 janvier 2009 ( #destierro )

    un petit mot pour vous parler de mes Desterrados … En fait c’est une recherche sur l’exil.. Qui doit aboutir sur la création d’un CD ROM Avec le concours d’un groupe que l’on pourrait Qualifier de « à texte » ou de «chanson française»: Le BOMBYX qui va...

  • Je ne sais ce qui habite mon corps

    20 mai 2008 ( #poesies )

    Je ne sais ce qui habite mon corps c’est comme une angoisse orpheline tristement elle sanglote elle sanglote dans mes profondeurs intimes comment la faire sortir de ce béant infini sans qu’elle me déchire comment s’en séparer peut être d’un cri la vomir...

  • le bloc

    27 août 2009 ( #poesies )

    Il faut tout prendre En bloc Accepter le bloc Ce bloc si dur Ce bloc si lourd Ce bloc si roc Il faut tout avaler En bloc Manger le bloc En bloc Tout ingurgiter En bloc Il faut tout aimer En bloc Tout bien digérer Tout bien assimiler S’il le faut Se raconter...

  • fermer les yeux

    24 octobre 2008 ( #poesies )

    Fermer les yeux Pour voir les danses intérieures Fermer les yeux Les suivre jusqu'au bout Fermer les yeux Signer un pacte profond Fermer les yeux Transpercer l'épaisseur du vide Fermer les yeux Et disparaître Loin du point central Loin de l'équilibre...

  • pour SEV.

    17 juillet 2008 ( #Partage )

    Je suis Donc je puis Et puis Je m'enlise Je frise la crise Je cris Et puis Je n'ai plus envie Et je fuis Sans bruits Dans la nuit Là ou rien ne luit Dans ce puit Dans mon je suis sans fond Ou je glisse Sans que je puisse Faire une esquisse De ce qui m'ennuie...

  • La petite fabrique

    30 mars 2008 ( #la petite fabrique )

    Ici Sans réel mouvement Ici La buée Voile les fenêtres Ici L’immobile Même la musique est en arrêt Ici Seule la pluie Est en mouvement Echos de là-bas Là-bas La mer Ses vagues Son sel Les baies Les oiseaux La plage Le sable Le ponton Les bateaux Là-bas...

  • les visages de la solitude

    10 mai 2008 ( #poèmes d'amour )

    La solitude A tous les visages Ils ne me regardent jamais La solitude Avait ton visage Même quand Tu me regardais fixement Parfois la solitude Ne ressemble à rien Elle fait De drôles de grimaces Parfois C'est tout mon portrait Et je ferme les yeux Un...

  • écriture

    26 décembre 2008 ( #poesies )

    j’aimerais prendre mon porte hachoir et frapper les quelques mots qui traînent sur ma planche de travail et les découper violemment jusqu'à ce que l’encre gicle et voire comment les morceaux, en vrac, continuent à vivre j’aimerais les voire frétiller...

  • Je vois......

    03 avril 2008 ( #poèmes d'amour )

    Je vois vers ou la porte souffle je vois les cris de mes bras je vois ce que pèse un cœur qui bat je vois la taille de ma bulle de savon je vois son épaisseur je vois sa fragilité je vois qu’elle arrive près de toi je vois le vent la déposer sur tes lèvres...

  • Elisa

    14 juin 2008 ( #poesies )

    Ce chemin Que jour après jour Nous avons Parcouru ensemble Tu devras le prolonger Ce chemin Ma fille Aux yeux Qui brillent Par de là Les forêts épaisses Tu devras le prolonger Ce chemin Ma pétillante Enfant Te mènera Peut être Au bord d’un magnifique...

  • Lui.......et elle (3)

    12 avril 2008 ( #para ti )

    Il la veut Il veut être son amant Son cavalier Pour dépasser les limites Pour dépasser les bornes Pour affronter l’horizon Et atteindre les géographies De la prophétie Rien n’est trop Ou pas assez Rien n’est bien Ou mal Seul compte Le désir Rie ne doit...

  • Réveil

    29 mai 2008 ( #poèmes d'amour )

    Je voulais me laisser porter par ton souffle et franchir les montagnes au delà de l’espérance et atteindre la signification de ton indicible aura je voulais rattraper ce son qui me berçait depuis toujours pour ne plus qu’il soit qu’illusion je voulais...

  • je cherche

    07 juillet 2008 ( #poèmes d'amour )

    Je cherche au près de toi à effrayer le silence je cherche A le sortir de toutes choses Même du cœur des pierres Qu’il ne soit plus dans les arbres Qu’il soit remplacé Par les oiseaux Qu’il ne soit plus dans l’eau Qu’il soit remplacé Par les vague Je...

  • desterrado 42

    18 janvier 2009 ( #destierro )

    Quelqu’un Qu’on ne voyait pas Quelqu’un Qu’on voyait parfois Certains Me voyait bien Mais en général On ne me voyait pas Ou alors Pour qu’on me voit On me montrait du doigt Et là on me voyait Pas très bien Et j’ai fini Par tout faire Pour qu’on Ne me...

  • Mon sang d'encre

    29 juin 2008 ( #poesies )

    Les premiers rayons de soleil Ont beau frapper Mes vers De plein fouet Ils ne passent pas Au travers Des différentes couches De cris d’enfants Certaines de ces couches Sentent le jouet brûlé D’autres le ventre vide Et d’autres encore Des souffrances innommables...

  • saut en longueur

    23 avril 2008 ( #poesies )

    Respirer Profondément Fermer les yeux Juste un instant Respirer Encore Faire le vide Pour couper Les derniers Liens Entamer Un léger Balancement Poursuivre Sa concentration Rassembler Toute l’énergie Du dedans Démarrer Lentement Accélérer Le mouvement...

  • partage

    28 septembre 2008 ( #poesies )

    Il ne devrait pas y avoir des regards discrets Les regards devraient être vrais Ils devraient par leur éloquence Envelopper et pénétrer Ce qui est regardé Ils devraient être le début D'une longue conversation silencieuse D'un échange profond Jusqu'à transformer...

  • cadeaux...

    20 octobre 2008 ( #Partage )

    Il y a des moments ou dans me monde des blogs On reçoit en pleine face ou plus tôt en plein cœur Des choses qui nous laissent dans l’émotion En voila une …c’est l’œuvre de GAZOU… A l’ami qui écrit Je ne peux entendre ta voix je ne peux entendre ton rire...

  • Archéologie de la parole

    04 août 2008 ( #poesies )

    Ne plus exposer la parole Aux incessants réajustements D’une géographie monstrueuse Ne plus la laisser se dilué Dans l’espace du dehors Explorer à la source La profondeur des sons Et de leurs échos Aller nourrir la parole Au fond de sa caverne Là ou est...

  • Cadeau

    24 mars 2008 ( #Partage )

    Recyclage C'est un endroit que j'aime Où sont ses recyclages Des dessins des poèmes Magnifiques montages ~ Des mots convalescents Me touchant chaque fois Car emprunt de tourments Oui ils sont un peu moi ~ On ressent bien chez lui Un tel besoin d'amour...

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre