Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 00:13

une voix venue de très loin

dans le temps

et encrée très profond

dans notre dedans

n'arrête pas de nous culpabiliser

de nous dénigrer de nous accabler

J+7 fin du livre 1er

 

                             3

l'intérêt d'une communauté  d'hommes

est donc de faire admettre  à ses membres

l'idée de leur disparition

Partager cet article

Repost 0
Published by tilk
commenter cet article

commentaires

thé âche 07/01/2017 10:49

en prendre son parti ou / et en rire et écrire et dessiner ?

ABC 07/01/2017 10:21

La petite voix intérieure est bavarde, mi-ange, mi-démon, fait-elle vraiment la part des choses ?
Sans la mort, le monde n'évoluerait pas, elle nous évite donc de tourner en rond !

Tmor 07/01/2017 09:51

Tes livres parlent à coeur ouvert, c'est très réussi. Le mélange des technique est très pertinent.

photodilettante 07/01/2017 08:07

personnellement , j'ai découvert qu'il ne faut pas rendre les autres responsables de son mal être mais chercher en soi la cause sans sentiment de culpabilité, ressenti stérile qui n'ôte rien.. j'ai gagné du temps le jour où j'ai compris cela.mais ce qui est valable pour soi ne l'est pas forcément pour les autres.

jill bill 07/01/2017 02:22

Ah notre conscience... entre l'ange et le diable ! On a des civilisations qui se sont éteintes dont il ne reste que des ruines... eh oui, merci Tilk...

philosophie

Texte libre