Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 00:46

Cette foi-ci

j'ai pas d'alibi

c'est bien moi

qui ai répandu

ce brouillard

qui cache

le chemin

c'est bien moi

qui ai payé

le vent

pour que rien

ne se lève

pour que rien

ne s'estompe

dès fois

 

que je me trouverais 

Partager cet article

Repost 0
Published by tilk - dans poesies
commenter cet article

commentaires

renaud 10/03/2014 22:59

"Quoi? Pas d'alibi? Alors il doit être innocent !"
Emile Gaboriau
Amitiés, Tilk
Renaud

Angel Duane 05/03/2014 19:40

bel Alibi du temps de tes lignes poétique.

ABC 01/03/2014 09:31

Tu brouilles les pistes :-))

gazou 28/02/2014 19:23

pas d'alibi mais alors que va-t-on faire? J'en tremble...
Besos!

Alice 27/02/2014 11:46

c'est d'une grande justesse, chacun peut s'y retrouver
amitiés
alice

Valentine :0056: 26/02/2014 21:35

Super ce poème, Tilk !!

erato 26/02/2014 16:20

Mais le brouillard se lève toujours et la lumière montre le chemin.
Belle journée, bises Tilk

Jackie 26/02/2014 15:01

Faute avouée est à moitié pardonnée...

Quichottine 26/02/2014 14:10

J'aime énormément...

thé âche 26/02/2014 13:47

y voir trop clair peut aveugler, ou tromper avec un jugement trop évident. j'aime quand le sens cache @ +

zaza 26/02/2014 10:29

Quelle confession. Bises et bon mercredi. ZAZA

Nina Padilha 26/02/2014 09:30

Très profond...
Besos !

Azalaïs 26/02/2014 09:08

il est des jours c'est vrai où l'on n'a pas trop envie de se rencontrer, c'est vraiment un très beau poème
bises

Minik do 26/02/2014 07:56

Il me plaît beaucoup ce poéme.
Amitié

marie-claude 26/02/2014 06:20

à contre courant, remonter vers la source et peut-être choisir un autre chemin ...
amitié .

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre